Hausse surprise du prix des terres


by admin mars 23rd, 2023

Hausse surprise du prix des terres

L’article du Bulletin des Agriculteurs, publié en début mars 2023, couvre le développement des prix des terres agricoles canadiennes, qui encore en 2022 comme dans les années précédentes, ont affiché des hausses surprenantes.  Effectivement, la valeur des terres agricoles au Canada a connu un autre bond en 2022 en progressant de près de 13%. Il s’agit de la plus forte augmentation de la valeur des terres depuis 2014. Au Québec, la hausse enregistrée est de 11%. La valeur des terres agricoles a progressé au Canada de 8,3 % en 2021 et de 5,4 % en 2020.

Variation des prix des terres agricoles selon province

Les hausses moyennes les plus marquées de la valeur des terres agricoles ont été observées en Ontario, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, avec des hausses respectives de 19,4 %, 18,7 % et 17,1 %. La Saskatchewan arrive ensuite avec une hausse de 14,2 %. Cinq provinces ont enregistré des augmentations moyennes inférieures à la moyenne nationale, soit la Nouvelle-Écosse (11,6 %), le Manitoba (11,2 %) et l’Alberta (10 %).

Augmentation des taux d’intérêt n’ont pas eu d’impact

La hausse déjoue les prévisions de Financement agricole Canada (FAC), avoue Jean-Philippe Gervais, économiste en chef. « Les conditions économiques difficiles auraient pu ralentir la demande de terres agricoles et donc faire baisser le prix payé pour ces terres en 2022. Toutefois, les facteurs fondamentaux sous-jacents du marché des terres agricoles dressent un portrait bien différent. »

La hausse des taux d’intérêt au pays, qui ont grimpé de 4% en 12 mois, n’a pas joué le rôle attendu, comme cela a été le cas dans l’immobilier. Au lieu de freiner les achats, ils se sont poursuivis de plus belle, même avec les prix élevés des intrants. Selon Jean-Philippe Gervais, les revenus agricoles élevés soutiennent la demande, mais le facteur le plus important serait la rareté des terres disponibles. « Le marché des terres est très localisé entre certains acheteurs. Les terres disponibles sont rares et cela crée donc une concurrence. Il faut aller voir du côté de l’offre pour expliquer la tendance. »

Jean-Philippe Gervais reconnaît que la hausse du prix des terres agricoles représente un défi pour les jeunes producteurs, les nouveaux agriculteurs et les autres propriétaires qui souhaitent faire prendre de l’expansion à leur exploitation.

Selon Hermann Miehe, president of FIAN Farm and Forest Management Canada, les augmentations de prix des dernières années démontrent l’attractivité de cette catégorie d’investissement: «Les investissements en terres agricoles canadiennes ont été toujours une stratégie intéressante de diversification. Les rendements constants des dernières années de ce type d’investissement alternatif confirment l’attractivité de ce secteur pour des investisseurs locaux et étrangers. »

Voici l’article du Bulletin des Agriculteurs au complet :

https://www.lebulletin.com/actualites/hausse-surprise-du-prix-des-terres-125677

 

 

© Droits d'auteur FIAN Inc 2024